Les portraits de Seydou Keïta au Grand Palais

Le week end dernier, j’ai profite de mon retour en France pour aller à l’exposition consacrée à Seydou Keïta au Grand Palais.  Je ne connaissais absolument Seydou Keïta avant de voir des photos de l’exposition sur le compte Instagram de la chanteuse Inna Modja. Seydou Keïta était un photographe portraitiste très réputé au Mali. L’exposition regroupe plusieurs portraits realisés entre 1948-1950 et d’autres dans les années 90. C’est une occasion rare de voir le Mali à travers le regard d’un africain au début des années 50. De plus les photos ont été quelques temps après le fin de la colonisation. C’est donc l’image d’un Mali libre qui est représenté.

Keïta est un passionné de photographie. Il fut photographe officiel du Mali jusqu’en 1977. Il a commencé sa carrière avec un argentique que lui donne son oncle au début des années 30. Keïta a un style à lui qui lui permet d’avoir rapidement une belle renommée. Il ouvre son propre studio où la jeunesse et bourgeoisie malienne se ruent pour être immortaliser. Plus qu’ un photographe, Keïta est un scénographe et un décorateur…Toutes les photos ont été réalisées à la lumière du jour. L’arrière plan, la pose, les gestes… tous les éléments sont étudiés avec précision par Keïta. Les photos sont en noir et blanc. La plupart des photo ont un tissus en wax en arrière-plan mais choisis en fonction des tenus des modèles. Il a joué avec le contraste des motifs. Keïta est décédé en 2001.

Lors de votre visite, je vous conseille de vous arrêtez une quinzaine de minutes pour voir le reportage qui lui a été consacré et qui est visible au milieu du parcours.

L’exposition est au Grand Palais jusqu’11 juillet 2016.

Exposition seydou-grandpalais-BeingMissflo (2)

capture_decran_2016-04-04_a_11.15.26 mail-11._sans_titre_1952-56 Sans titre, 1956

Last week end, I went to see an exhibition about the malian photograph Seydou Keïta. He was well known for his portraits of malian. Keïta career started in the middle of the 30s. He was the official Mali photographer until 1977. All the portraits exposed are in black and white. There were taken in day light with a Kodak brownie flash camera. All details were rigorously thought by the photographer. The exhibition ends on July, 11th 2016. 

[Kif expo] Jean-Paul Gaultier au Grand Palais

Jean-Paul Gaultier n’est pas uniquement un styliste c’est un véritable personnage qui suscite ma curiosité. Peu de stylistes arrive à créer une marque personnelle et à exister en dehors des maisons de couture et des fashions weeks.. On les comptes sur les doigts de la main: Karl Lagarfeld…et Jean-Paul Gaultier.

Jean Paul Gaultier is not just a stylist is a real character that arouses my curiosity. Few designers manage to create a personal brand to exist outside of the fashion houses and fashions weeks .. we can count them on the fingers of one hand: Karl Lagerfeld … and Jean-Paul Gaultier.

Lire la suite

[1jour, 1métro] Et si on allait se balader à la Butte Montmartre ? – Métro Abesses

Comme dit lors de mon précédent post « Et si on allait ballader », nous voilà à la butte Montmartre pour visiter le Sacré-Coeur !  C’est un autre point de vue qui surplombe tout Paris. La colline tire son nom de son histoire galo-romaine. Sous l’empire romain, un temple dédié au Dieu Mars s’y trouvait. La colline s’appelait Mons Martis, le mont de Mars. Fin du point wiki 🙂

Lire la suite

Ballade au Jardin du Luxembourg + diaphragme de Nikii

Après le parc du château de Saint Germain, j’ai décidé que Nikii mon Nikon D3200 et moi allions faire un tour au jardin du Luxembourg.

L’autre jour je me suis fait engueuler par MissNatiaa 

Quoi tu fais tes photos en mode automatique ? Nan mais c’est interdit !

C’est vrai qu’avoir un reflex en main et l’ utiliser de cette manière c’est un peu du gâchis…

J’ ai décidé de profiter de cette sortie pour prendre mon premier cours de photographie avec le bouquin « Obtenez le meilleur du Nikon D3200« .

DSC_1670

Thème du jour:  » Le Diaphragme et la profondeur de champs en mode A (Auto à priorité ouverture) ». La notion est un peu complexe. Ne l’ayant pas totalement assimilée et pour ne pas raconter de bêtises, je vais faire de brèves citations du livre.

« L’ouverture du diaphragme se contrôle soit mécaniquement grâce à une bague que l’on tourne, soit électroniquement à l’aide d’une molette. L’indice d’ouverture ou valeur du diaphragme s’exprime sous la forme f/n, n étant un nombre. (…) Lorsque vous passé d’une valeur à la suivante, la quantité de lumière admise dans l’appareil double ou est diminuée de moitié suivant le sens d’évolution de la valeur »

« Quand on souhaite avoir une grande ouverture, on choisit un petit chiffre (f/2,8 par exemple), et inversement quand on choisit un grand chiffre (f/32 par exemple), on obtient une petit ouverture. »

« Le diaphragme permet avant tout de maîtriser la profondeur du champ (…) il va nous aider à construire notre image en attirant notre regard sur une zone plus ou moins nette »

Exemple profondeur de champs2

Sur la photo de gauche, j’ai sélectionné un grand chiffre du coup il n’y a pas de jeu de netteté et tout apparaît sur le même plan. Sur la photo de droite, j’ai choisis un indice d’ouverture faible. On voit que les feuilles au premier plan sont plus nettes que celles à l’arrière plan ce qui donne une profondeur de champs.

J’ai passé l’après-midi à jouer avec la molette du diaphragme et le zoom. Quand le réglage est mauvais, la photo est floue voire psychédélique…

Exemple profondeur de champs

Bon maintenant, on va se promener ?

Jardin histoire

Jardin 2

Jardin 3

Jardin 6

Flowerpower

Jardin 4

Jardin 5

Jardin 8

Le palais du luxembourg

Le palais du luxembourg 2

Le palais du luxembourg 3

Les premières couleurs d’automne…

Jardin 7

Jardin 9

Jardin 11

Jardin 12