30 ans, célibataire et sans enfant…je suis une anomalie

Je m’en rappelle comme si c’était hier. Il y quelque temps, j’ai suivis ma soeur dans un cours de cuisine haïtienne. Tous les participants étaient en fait des participantes. Au programme: préparation et cuisson de poulet griot, bananes pesées et piclise (une salade de crudités haitienne).  Alors que je m’activais à rapper le chou pour la salade, un des organisateurs me demande si mon mari sera content de manger du poulet et des bananes ce soir. Amusée je lui explique que je n’ai pas de mari. Il me répond surpris ah bon? tu n’as pas de mari. Je lui explique gentillement que non…Ah d’accord c’est pour ton copain alors!… Non, je n’ai pas de petit ami. Je cuisine pour moi! Ah ok me dit-il interloqué et un peu dubitatif. Je pense que dans son esprit toutes les participantes devaient forcément prendre ce cours de cuisine pour pouvoir nourrir le foyer. Le célibat à mon age n’avait tout simplement pas de sens pour lui.

BeingMissflo-trenchcoat-and-girlfriend-jeans (3)

Je me félicite sur ce coup là! Je ne me suis pas offusquée. Ces remarques plus qu’intrusives m’ont plus faire rire qu’autre chose. Je suis que dans certaines cultures le mariage se fait dans la vingtaine, les enfants dans les années qui suivent. Une femme qui a la trentaine doit forcément être maman. Alors, je l’ai pris avec beaucoup de recul. Nos principes et nos valeurs divergent un peu. Ce n’est pas pour autant qu’on ne peut pas s’entendre. Meme si je ne suis pas du tout fan du côté paternaliste de ses dires. J’ai l’impression que ce genre de paroles (reproches?) ne s’adressent qu’aux femmes… Je ne sais combien de fois on me demande « Alors, as-tu un copain? » « Alors, tu fais des enfants bientôt? » « Non? Ou lala, il va falloir se presser là ».
Si je ne suis pas en colère, c’est aussi parce que j’aime ma vie telle qu’elle est aujourd’hui. J’apprends tous les jours à l’apprécier. Je compte mes benedictions: ma santé, ma famille, mes amis et mon travail. Je refuse de mettre au premier plan l’absence de compagnon. Etre célibataire il y a pire dans la vie!

BeingMissflo-trenchcoat-and-girlfriend-jeans (34)

Il y a t il des femmes célibataires dans la salle? All the singles all the singles Now put your hands up! Ok, je sors… Vous avez pas l’impression que les gens s’imaginent que notre célibat est forcement choisis. Que ça ne peut être un hasard de la vie… Comme une volonté de nous responsabiliser ou pire de nous culpabiliser de manière consciente et collective. Et souvent la discussion évolue sur les raisons de mon état. Chacun y va de son explication: trop difficile, pas assez accessible, etc. Je trouve ce genre de raisonnement inutile et surtout nocif. J’ai longtemps douté de moi, de mon aptitude à être aimée tout simplement. C’est faux. Tout le monde l’a. Il n’y a pas de certificat d’aptitude à valider dans ce domaine. Il suffit d’exister. La rencontre n’a pas encore eu lieu point. Rester sereine et protéger l’estime que l’on a de soi est essentiel durant ce voyage.

BeingMissflo-trenchcoat-and-girlfriend-jeans (9)

Je me suis libérée des préceptes qui dictent le calendrier de la vie amoureuse d’une femme occidentale: à 14 ans premier baiser, à 16 ans première relation sexuelle, entre 20 et 25 ans période de papillonage et entre 25 et 28 ans mariage et entre 28 et 30 ans les premiers bébés. Les années ont passé et je me suis vue ratée toute les deadlines…
Régulièrement, je fais ce rêve où je suis en retard pour rejoindre mes camarades de classe pour aller à une fête ou faire une sortie. Je suis en panique et je cours désespérément après le train qui file à toute vitesse. Inconsciemment, je suis toujours effrayée à l’idée d’être en retard.
Mais je crois que dans la vie, chaque chose arrive en son heure. Mon timing a toujours été décalé. Je l’accepte et profite au maximum de ma situation. Je ne vois pas l’intérêt de paniquer. De plus, se forcer à se conformer au dictat sociaux est pour moi un jeu trop dangereux. Se mettre en couple pour être bien vu est la recette du malheur selon moi. Je vois certaines passer d’un petit ami à un autre de manière frénétique. Comme si être avec elle-même était trop dur. Mais on a toujours peur de ce qu’on ne connaît pas. Alors non, je ne vais pas courir dans tous les sens telle une oie sans tête pour aller à la recherche d’un mari.

BeingMissflo-trenchcoat-and-girlfriend-jeans (6)

Je me rends bien compte que plus le temps passe et moins j ai de chances d’avoir des enfants…. Et bien tampis. Je sais c’est cru voire violent. Mais je ne veux pas avoir d’enfants seule. Je pourrai le dire autrement, Je ne veux pas faire d’enfants sans être amoureuse. J’ai déjà eu droit au speech de mon gynéco « Par contre pour les enfants il faut vous dépécher… avant vos 35 ans! »… C’est noté doc! Je ne pense pas être la seule femme à avoir droit à ce genre de discours. Mais, c’est quoi l’intérêt de ce genre de paroles. Encore une fois, on me fait le porter le chapeau de la situation. Je refuse aussi d’endosser la responsabilité du « renouvellement de l’espèce ».La société a changé, les moeurs ont changé et les femmes ne sont pas les seuls responsables. Les couples se forment de plus en plus tardivement.J’ai vu beaucoup de femmes se poser la trentaine passée. L’engagement amoureux n’est plus du tout un concept sexy. Bien au contraire c’est l’absence d’engagement qui marche. En gros, trouver un compagnon n’est pas évident et je pense que c’est pire quand on fait partie d’une minorité. Je me rappelle d’un reportage datant des années 90 montrant la difficulté des femmes afro américaines à trouver un compagnon. Le reporter avait conclus, si j’ai bonne mémoire, que la situation venait du fait qu’elles cherchaient un homme noir. Or, a New York, il y a moins d’hommes noires que de femmes noires. Souvent, ces hommes avaient moins bien réussis dans la vie ce qui pouvaient être incompatible avec les ambitions des ces femmes et la culture patriarcale de l’époque. Ça c’était avant je me demande ce qu’il en est aujourd’hui et en Europe. Mais, je me dis que l’on ne doit pas être très loin du même constat.

BeingMissflo-trenchcoat-and-girlfriend-jeans (35)

Les années passent et je regardent avec beaucoup de joie et d’émotion les mariages, les pacses et les baby bump qui se multiplient autour de moi. Pendant ce temps, je fais la queue patiemment et je prends le temps de m’apprivoiser, de me connaître et de m’aimer. J’ai la chance de pouvoir dire « Je »; De le définir; De modifier sa signification sans limite et sans concession et enfin de l’affirmer. C’est une chance pour moi mais aussi pour celui qui me trouvera.

11 réflexions sur “30 ans, célibataire et sans enfant…je suis une anomalie

  1. Merci pour cet article qui décrit très bien cette pression subie par nous autre, trentenaire célibataire. Je suis confrontée à une autre problématique : J’ai 34 ans et j’ai un petit gars de 5 piges. Lorsque je dis que je suis mère célibataire, les gens me regardent avec un petit air de pitié « oh la pauvre ». J’ai envie de leur crier que non ça ne sert a rien d’avoir pitié, que c’est moi qui ai choisi de partir et que je m’en porte beaucoup mieux. Les gens ne connaissent pas nos expériences de vie, mais essaient de se les approprier et leurs conclusions sont beaucoup trop hâtives. Voila pourquoi on se retrouve avec des gens qui nous alerte sur le fait d’être célibataire à 30 ans ! Ils ne comprennent pas que c’est peut être par choix …

    J'aime

  2. Ton article fait écho en moi. Alors bon je n’ai pas du tout 30ans, mais déjà à mon âge (24ans) je suis sans arrêt « harcelé » par ma famille qui me demande « alors ton copain », « alors les amours » . Et c’est vrai que c’est assez insupportable, comme tu le dis le modèle patriarcale culpabilise à mort une femme quand elle est célibataire, et nous fait penser que ce n’est pas notre choix conscient. En ce moment je réfléchis pas mal à tout ça, et j’en viens à la conclusion de me dire qu’effectivement, être en couple ce n’est pas forcément une finalité dans la vie , un but ultime. Et c’est malheureux de se dire qu’il y a une telle pression dans la société par rapport au couple et aux enfants qui fait que certaines femmes à l’approche de leur trente ans sont totalement déprimées et pensent qu’elles ne sont pas normales . Vivement que tout ça change et qu’on puisse vivre comme on l’entend sans être obligé de nous justifier et sans jugement.

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Noéomie. Parfois, je pense que les gens s’ennuient dans leur vie. Du coup, ils attendent de nous qu’on leur change les idées en créant des peripéties avec notre vie amoureuse! Oui vivement que les mentalités évoluent!

      J'aime

  3. Je me suis battue longtemps contre tous ces préjugés. J’ai moi aussi passé la trentaine sans enfants, sans mari et même sans petit copain 😉 Comme on l’apprend dès l’enfance « rien ne sert de courir il faut partir à point » et encore plus quand il s’agit de sa vie. Il faut la créer comme on en a envie et certainement comme il faudrait qu’on soit !
    Je te partage un article que j’ai lu ce midi et qui fait écho au tien http://www.slate.fr/story/121015/uterus-jennifer-aniston
    Continue comme ça, la vie est belle quand on sait qui on est 🙂

    J'aime

  4. Chouette article ! Je me retrouve dans certains points, en effet j’ai 30 ans, mais contrairement à toi ça fait 10 ans que je suis avec mon compagnon et nous n’avons pas d’enfants !
    Tout le monde nous laisse sous-entendre qu’il faudrait y penser etc… mais nous on est pas pressés.
    Oui, on en voudrait, un jour, mais pas maintenant ! Déjà l’appart est trop petit, mon compagnon n’a pas d’emploi fixe et on est bien à deux 🙂
    Mais les gens n’arrivent pas à sortir de leur carcan !
    Par contre, contrairement à ta gyné, la mienne ne me force pas, elle me dit même que c’est tout à fait possible de ne pas avoir d’enfant, qu’on est pas obligée, et j’ai toujours envie de lui sauter au cou et de lui dire merci !
    Enfin quelqu’un qui ne joue pas la moraliste en me disant quoi faire !!!
    Merci pour ton article, ça rassure de ne pas être seule dans ce cas-là 🙂

    J'aime

    1. Ah lala c’est exaspérant ce genre de remarque sur les enfants! Moi même j’y ai droit de la part de membre de la famille alors que mon cousin qui a 5 ans de plus que moi personne lui fait la remarque! C’est fou! Je trouve ce types de remarques tellement intrusive et si vous aviez des problèmes de fertilité??? Ça doit être tellement dur à vivre pour les couples qui ont des problèmes… C’est clair vous faites ce que vous voulez point barre. Merci pour ton commentaire!

      J'aime

  5. Ton texte raisonne très fort en moi et j’ai juste envie de te dire bravo pour cette belle philosophie de vie (qui n’est pas forcément facile justement au vu des remarques etc.), je n’ai que 25 ans mais après ma dernière relation qui a duré 4 ans (et dans laquelle je n’étais pas vraiment heureuse), pour la 1ère fois de ma vie, je me suis rendue compte que la personne à rencontrer avant tout, c’était moi! Et que je me connaissais encore bien mal 😉 donc maintenant (cela fait 3 mois seulement) je n’ai plus peur d’être seule et au contraire j’en profite pour me construire, me définir comme tu le dis si bien! Et je suis persuadée que l’Homme arrivera seulement quand je serai prête et que le moment sera venu (et si c’est dans 10 ans, soit!).
    Continue de garder ta belle estime de toi, c’est précieux ! (et au passage, je te trouve très jolie!)

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour ce commentaire Laetitia!… et pour le compliment 😊. Je trouve que c’est essentiel de prendre le temps de se connaitre, de savoir ce que l’on veut et oú l’on veut aller. C’est vrai que le célibat est un moment propice à cette réflexion… c’est une super opportunité pas un fardeau 🙄

      J'aime

Allez viens, on parle :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s