Bye 2019, Hello 2020

Hello comment vas-tu? Nous sommes officiellement en 2020 et au moment oú tu lis cette article je suis probablement toujours en Italie. Je n’arrive pas à que vingt ans ont passé depuis l’année 2000, fameuse année durant laquelle nous avons échappé à la fin du monde. Je me rappelle encore des interventions télévisées de Paco Rabanne où il expliquait comment le chaos allait arriver. Le temps passe horriblement vite. À ce qui parait cette sensation empire avec l’âge. Du coup, cette incapacité à me remdre compte du temps qui file s’associe horriblement avec mon incapacité à faire des bilans de ma vie… vraiment c’est dur deh. Mais, j’aime l’exercise. C’est important de ce rendre compte du chemin parcouru ou de se rappeler des bons moments.

« Le temps passe et passe et passe, et beaucoup de choses ont changé
Qui aurait pu s’imaginer que le temps serait si vite écoulé ?
(On fait l’bilan)
Calmement
En s’remémorant chaque instant:
Parler des histoires d’avant
Comme si on avait cinquante ans » Ahah j’étais o-bli-gée!

Allez, je commence par les trucs cools. Cette année, j’ai encore eu la possibilité de voyager plusieurs fois dans l’année. Contrairement aux années précédentes, je ne suis partie que avec mes amies ou pour rejoindre des amies qui vivent en dehors de Londres. Ça fait du bien de partager des souvenirs de voyage avec des gens que j’apprécie. New York, Amsterdam, Lille, Cracovie, Rome.

Je suis allée en Martinique pour le carnaval. Ce voyage faisait partie de ma to-do list de ma vie. J’ai toujours voulu participer au Carnaval en Martinique pour connaître la vraie ambiance antillaise. Le carnaval est le moment/ l’endroit où tu peux évacuer tous le stress de cette année. En plus, c’est une grosse semaine cardio! J’ai du faire 100000 pas enn 3-4 jours. Ensuite, il a tout les chants du carnaval à déclamer. Ça a été thérapeutique.

Cette année, j’ai appris à mieux me connaître mais la route est sans fin. Je suis une vraie introvertie dont le job est contraire à cette nature. Pourtant, j’aime faire le chef d’orchestre dans le cadre de la création d’une application web. J’ai de vrais enseignements du livre « Les accords toltèques ». J’ai une fâcheuse tendance à ressasser et à tirer des conclusions hâtives. Ce sont deux tendances que me viennent de mon introversion. Je pense que des spécialistes pourraient m’aider à mieux me comprendre. Aller voir un psy est l’une de mes résolutions de l’année 2020.

En novembre dernier, je suis allée visiter le musée d’Auschwitz. Le fait de voir les camps m’a plus bouleversé que je ne prévoyais. Tant de vies détruites grâce à une aliénation de masse, ça me tué. Je ne peux pas m’empêcher de faire un parallèle entre la déshumanisation des juifs par les politiques avec la stigmatisation des femmes voilées en France. Ça me file la chair de poule. Cela constitue une vraie menace pour la liberté des femmes de s’habiller comme bon leur semble avec ou sans hijab. À Londres, ce débat n’existe pas.

Il y a quatre ans, j’écrivais cet article « 30 ans célibataire et sans enfant. Je suis une anomalie. » Et bien, j’en suis toujours au même point. Les choses arrivent en temps voulu par Dieu ou par l’univers. Je n’ai aucune résolution en ce qui concerne ce point. Je trouve que ça n’a pas de sens de faire des résolutions sur des évènements dont je ne peux pas être maîtresse à 100%. Il y a des éléments de ma vie que je ne peux pas controller il faut faire avec, tout simplement. Une amie m’a confié qu’elle geler ses ovocytes. Je n’y avais jamais pensé.Je l’envisage maintenant. Clairement, si j’ai des enfants se sera après mes 35 ans.

En attendant,je continue de vivre ma vie librement. Je suis reconnaissante pour mon travail qui permet d’être indépendante, pour amies qui répondent toujours présentes et pour ma famille qui me laisse faire mes propres choix. Je n’ai pas tout ceux que je veux mais je suis heureuse.

Il ne me reste plus qu’à te souhaiter une belle année 2020 pleine de réussite même s’il y a de faux départs, plein de bonheurs même s’il y a un peu de mélancolie.

2 commentaires sur « Bye 2019, Hello 2020 »

  1. Hello Missflo !
    J’ai découvert ton blog grâce à cet article que tu avait posté en 2016 ” 30 ans, sans enfants, je suis une anomalie” et qui m’avait profondément tant il faisait terriblement écho à mon parcours sentimental fait de solitude et de déception…
    Aujourd’hui, j’ai 29 ans mais je ne m’avoue pas vaincue pour autant. Et comme tu le disais si bien, il faut apprendre à s’aimer soi-même pour pouvoir accueillir comme il se doit la personne qui nous est destinée. Je partage totalement ton avis, et cela constitue d’ailleurs, une de mes bonnes relations pour cette année. M’aimer plus que tout, dans mon identité de femme afro de 29 ans qui suit son propre chemin tout en ignorant cette pression sociale qui peut être à la fois décourageante et énervante. On dit que ” tout vient à point à qui sait attendre” alors nul doute que le bonheur finira par nous sourire un jour, nous qui avons tant attendu. Restons positives !
    Et même si c’est un peu tard..je te souhaite aussi de pouvoir réaliser tous tes vœux pour cette année 🙂

    J'aime

    1. Hello! Tout est dit dans ce message! Il faut rester positif. Les choses arriveront quand elles sont censées arriver. Merci pour ce commentaire. Passe un bon dimanche !

      J'aime

Allez viens, on parle :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.