Humeur: 35 ans, Célibataire, confinée et confiante

Hello, comment vas-tu? Moi, je vais « couci-couça ». J’ai l’impression de vivre dans une boucle temporelle où je me lève, m’assoit à mon bureau pour travailler, vais me coucher et on recommence! Ici (au Royaume-Uni), nous sommes en confinement. Je suis plutôt zen en ce qui concerne mon statut de célibataire mais avec tous ces confinement qu’un étau se resserre autour de moi, que j’ai perdu une année précieuse dans ma vie. J’ai pris tout de suite mes précautions en réduisant mes interactions au maximum et aux personnes que je connais.

Bilan de ma vie amoureuse 2020

Ma situation amoureuse n’a pas changé depuis cet article « 30 ans, célibataire et sans enfant, je suis une anomalie » Hum comment te dire… la dernière fois que j’ai été intime avec un homme c’était en Janvier de l’année dernière… depuis c’est le néant. Je m’étais donnée comme objectifs de faire plus de dates. D’une, je n’ai pas du tout priorisé cette tâche durant le premier trimestre et ensuite ben premier confinement, puis deuxième confinement… Au début, j’étais tellement flippée par la maladie que je ne voulais de contact avec personne. Les quelques matchs qui aboutissaient sur les apps me parlaient de rencontre en face à face. Pour moi, ce n’était pas concevable. Je me disais qu’on en finirait avec le COVID en Septembre 2020 et que je pourrais me remettre dans le bain. Et puis, nous avons passé les fêtes confinés avec l’amer goût de plans annulés. Un ex a refait surface. J’avais oublié ses défaut ahah! On s’est revu une fois, il m’a dit qu’il voulait tenter quelque chose de sérieux. C’est un charmeur et il a fait des efforts le premier rdv. Je doute sur le coup puis décide de tenter le coup. On sait jamais. On se reparle une seconde fois par face call et là je me rappelle pourquoi j’avais tout stoppé. Le gars est égocentrique. Nan sérieux, il peut taper des monologues de trois heures tout seul sans boire de l’eau. Je sais que je n’aurai jamais d’encouragement de sa part. Je ne serais jamais traité comme je le mériterais. Bref le gars est bloqué. En général, je bloque tous les anciens plans cul pour éviter de faire ce genre de péripétie. Habituellement, mes soupapes de décompression étaient les amies, les soirées, les brunchs, les voyages…. Tout ce qui m’était interdit. J’ai passé ces confinements isolées. Ça été plus dur que je le pensais. J’ai passé des heures records sur Amazon Prime, Instagram et TikTok. J’ai vu mes amies pour les grandes occasions uniquement essentiellement pour ne pas prendre trop de risques. Mon isolement s’est fait plus ressentir car dans mes colocataires je compte deux familles et deux personnes en couple. Je suis la seule célibataire! Habituellement, c’est complètement gerrable. Je n’ai pas de jalousie parce que je crois que chacun à son timing et surtout les plus parfaits des couples en apparences peuvent cacher des situations toxiques. Mais là, ça m’a mis un coup au moral. Il faut être franche.

Je me suis mises cette pression de faire des dates car je suis régulièrement confrontée à des jugements directs ou indirects indiquant que je suis responsable de mon célibat. Je pense qu’inconsciemment ça me travaille encore. Je culpabilise quand je ne suis pas activement en recherche. Jusqu’à 2020, j’ai suivis les conseils habituels: sortir plus, aller sur les applications de rencontre, faire de salsa (en vrai c’est une passion. J’en fais pas spécialement pour rencontrer quelqu’un mais normalement c’est un bon plan), faire des meet up…. Non mais attends je n’ai pas encore le speed dating! C’est peut-être ça le problème? ahah😆

J’ai fait tout ces trucs mais sérieux, je pense que beaucoup d’hommes ont peur des femmes noires. Nous avons une images de femmes sauvages (oui encore en 2021), de femmes vénales et problématiques. En France, je n’avais pas de soucis à rencontrer des hommes via les applications de rencontre parce que, je le dis et je l’assume, les français ont bien plus de tchatche que les anglais quelque soit la couleur de peau. En vrai, je pense que c’est vrai pour tous les hommes du sud de l’Europe. Du coup, mes conversations vont pas souvent au delà de « Salut ça va?… Il fait beau… Comment s’est passé ta semaine ». Souvent, je parle toute seule et il n’apporte rien ou très peu à la conversation. C’est peut être parcequ’ils matchent avec moi par dépit 🤷🏾‍♀️ mais c’est vraiment pas mon problème je vais pas supplier pour une conversation de qualité et de l’attention. Boy bye. Sans compter, le racisme de algorithmes mises en place dans ces applications. Clairement, les femmes sont considérées comme le bas du panier. Je pense sincèrement que c’est le meilleur moyen de rencontrer quelqu’un en 2021 mais c’est tellement chronophage pour même pas l’équivalent d’un dixième des efforts fait. Et puis, à partir du moment où tu veux te poser les options se raréfient à cause de l’image biaisée qu’on les gens.

Confinée et confiante en 20221?

Être célibataire peut être un statut permanent. Ça fait quelques années que j’envisage le fait que la rencontre ne se fasse pas et que je finisse seule toute la vie. Je sais que pour beaucoup je ne vaudrais rien parce que je ne serai pas mariée et je n’aurai sans doute pas d’enfants mais qu’importe. J’aime ma compagnie. Je suis indépendante. J’ai un toit sous ma tête. Je mange trois repas par jour. Il y a pire comme situation. Un comique disait: être en couple c’est régler des problèmes qu’on aurait jamais seules! » ahah Il me faut juste un soulagement de temps à autre. Ça se trouve à tous les âges. Il y a un marché pour toutes les tranches! Mon état d’esprit est en gros: Si je finis ma vie seule ce n’est pas grave.

Les spécialistes commencent à s’accorder que la pandémie continuera à effecter nos vies sûrement jusqu’à la fin de 2021. Une chose est sûre je ne veux pas reproduire l’année 2020. Les applications de rencontre fonctionnent à plein régime et beaucoup de gens font des rencontres. Qui sait je pourrais faire une rencontre en plein chaos? Le COVID ne me fait plus aussi peur: avec ou sans vaccin. Je continue mes cures de vitamines pour booster mon système immunitaire. Je pense que nous allons tous l’avoir. Du coup, je proposais à mes matches des ballades pour les connaître en dehors des applications et me faire une meilleure idée. Peut-être qu’ils sont justes nuls en message. 🤷🏾‍♀️ Bon si tu as lu le précédent paragraphe, tu dois te dire la fille est incohérente! Le truc est que comme j’accepte l’idée de finir ma vie seule, mes standards ne vont pas changer en dating. Je pense que l’on regrette toujours d’avoir réduit son exigence. Les défauts que l’on décide d’oublier finissent par refaire surface.

Je ne veux plus avoir l’impression que ma vie s’est arrêtée alors que le temps passe. Me rendre compte que je ne retrouverai pas une vie « normale » avant mes 37 ans m’a foutue un coup au morale. J’accepte de vieillir mais je veux vivre ma vie pleinement selon mes règles et mes envies. Cette année, je vais reprendre des activités plus créatives en photographie mais aussi en écriture pour 1) passer moins de temps sur les réseaux 2) faire des choses plus productives 3) maîtriser mon stress. Je me suis remis à la marche ce qui m’aide à beaucoup moins ressasser. Peut être que je me remettrais au cours de Zumba en ligne, pour l’instant j’ai la flemme. Je cuisine plus de nouveau parce que oui ça prend du temps, mais c’est aussi un « ME » time qui me relaxe. Tenir cette année reposera sur des habitudes et une routine qui m’aide à prendre du recul et dédramatiser la situation au maximum pour continuer à survivre jusqu’à la fin de l’épidémie. Ainsi, je serai plus disponible mentalement pour aller sur les applications de rencontre.

Si tu te sens coincé-e dans une vie ou une circonstance qui te déplaît n’oublie que tous les scénarios sont possibles jusqu’à ton dernier souffle! J’arrête ici mon monologue. Je te souhaite un bon lundi!

Publié par

contact@beingmissflo.com

Allez viens, on parle :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.