J’ai vu la série « Tales of the loop »

Hello, j’espère que tu vas bien! Aujourd’hui, Je te parle d’une des premières séries que j’ai vu sur Amazon prime: Tale of the loop ». Elle est basée sur une collection de peintures rétro-futuristes de l’artiste suédois Simon Stålenhag (son site ici), qui représentent des scènes de la campagne scandinave, mais parsemées d’éléments d’opéra spatial, comme des robots et d’étranges embarcations extraterrestres. Ils mélangent vie à la campagne mondaine et l’ exaltation de science-fiction.

Synopsis

« Les citadins qui vivent au-dessus de « The Loop », une machine conçue pour débloquer et explorer les mystères de l’univers, font l’expérience de choses auparavant reléguées au domaine de la science-fiction. » Chaque épisode de « Tales From the Loop » raconte sa propre histoire d’une heure, en se concentrant sur un citoyen de la petite ville de Mersa, Ohio, et chaque entrée partage des éléments clés, comme leur cadre et la boucle elle-même – une machine construite sous la ville pour débloquez et explorez les mystères de l’univers. Un épisode envoie un homme solitaire dans une autre dimension, où son moi alternatif vit heureux avec un petit ami de longue date. Un autre trouve un garçon et son grand-père en train de crier dans une sphère creuse pour savoir combien de temps ils doivent vivre. Mais plutôt que d’expliquer comment se déroulent ces actions inexplicables, «Tales From the Loop» précise ce que les expériences signifient pour chaque sujet. La série se passe dans les années 80 mais il y a relativement peu de références

Mon avis

La série démarre lentement très lentement. Esthétiquement, chaque épisode est juste magnifique. Il y a beaucoup de moment de contemplation. Il faut un peu s’accrocher car il n’y a pas de cliffhanger à la fin de chaque épisode. Vers l’épisode X, on commence à avoir un fil conducteur qui rend l’histoire captivante. La lien entre les personnages est plus clair.

Nathaniel Halpern, co-créateur de la série, la réalisation de la série est intimement lié à la façon dont il a vécu le travail de Stålenhag. « Chacune de ses peintures a ce sentiment d’émerveillement car il y a cet élément extraordinaire dans ce cadre ordinaire, et cette merveille est réinitialisée avec chaque peinture parce que c’est quelque chose de nouveau », a déclaré Halpern. «Alors, comment gardez-vous cette merveille en vie? Tout comme les peintures, on n’arrive jamais au moment «je comprends». Il y aura toujours cette nouvelle vanité de science-fiction introduite chaque heure qui vous permet de réinitialiser la merveille à chaque fois. » Source indieWire ici . Au moment où j’écris cette article, je me rends compte que Nathaniel Halpern est aussi le créateur de la série Legion. L’intrigue de la série suit David Haller, qui a reçu un diagnostic de schizophrénie dans la saison 1 avant qu’il ne devienne clair qu’il possède en fait des pouvoirs mentaux spéciaux. (L’histoire se déroule dans l’univers «X-Men», mais la série n’a rien à voir avec les films.) Si tu as aimé cette série, ça devrait bien se passer avec Tales of the loop.

Ce qui a de déroutant ce que l’on voit les phénomènes se produire mais il n’ya pas de réelles explications du pourquoi et du comment. Je me demande si des réponses seront données dans les prochaines saisons. La série n’a qu’un saison de 8 épisodes. Il y a des bruits de couloirs qui indiquent que la saison 2 est en cours de préparation.

Publié par

contact@beingmissflo.com

Allez viens, on parle :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.