Weekend trip – Découverte de Rome – Le colisée, le forum et le Palatin

Hello comment vas-tu ? En décembre dernier, je suis partie à Rome pour le nouvel an. Nous y sommes restées cinq jours! J’ai eu donc le temps de faire quelques visites, de me balader dans le centre, de découvrir de bonnes adresses de restaurants.

Rome, une ville musée

Ce qui m’a marqué dans cette ville, c’est de voir autant de ruines et de vestiges de l’empire romain. En dehors des sites touristiques, il y en a dans plusieurs quartiers. C’est une ville au patrimoine culturel important.

L’empire romain a été  établi par l’empereur Auguste en l’an 27 avant JC. L’empire romain s’est étendue du sud de l’Angleterre (Rappelle-toi de mes articles sur la ville de Bath ici) à l’Arabie saoudite. L’influence des romains sur l’Europe occidentale est énorme. 

Visites du Colisée, le colline Palatin et le forum romain 

Rome est une ville très touristique du coup, nous avions réservé via le site officiel du Colisée ici des entrées pour le Colisée, le Forum romain et le Palatin.

Le Colisée. La vallée du Colisée est encastrée entre le Palatin, la colline de la Velia, le Fagurale, la colline Oppio et le Caelius. L’assèchement des cours d’eau et la régularisation des vois de communication fut mis en place à la fin du VI siécle. Le Colisée, à l’origine amphithéâtre Flavien (Colosseo en italien), est un immense amphithéâtre ovoïde situé dans le centre de la ville de Rome, entre l’Esquilin et le Cælius. C’est le plus grand édifice jamais construit dans l’Empire romain. Le projet des Flaviens avait un but utilitariste, étant donné que la ville n’avait pas d’amphithéâtre stable, mais également des buts politiques en rendant au peuple les lieux que Néron avait réquisitionnés. Il est l’une des plus grandes œuvres de l’architecture et de l’ingénierie romaines. Sa construction, juste à l’est du Forum Romain, a démarré en 69 après J.-C. et s’est achevée en 80 sous Titus. Le Colisée fut inauguré avec des spectacles qui durèrent cent jours. Entre la fin du IV et le début du V siècles, des pillages commencèrent…Avec le temps, le monument avait acquis également un caractère sacré en souvenir des martyrs chrétiens. Beaucoup furent sacrifiés durant les jeux  de cirques.

Forum Romain

Le Forum Romain ou Forum de Rome (Foro Romano en italien, Forum Romanum en latin), appelé aussi Forum Magnum (« Grand Forum ») ou Forum Vetus (« Vieux Forum »), est situé dans le site archéologique le plus important de Rome, entre les collines du Capitole et du Mont Palatin. Du temps des rois, il s’agissait d’une vallée marécageuse où les habitants des collines enterraient leurs morts. Sous le règne des Tarquins, ces lieux furent pavés et utilisés comme place publique. Au VIè siècle avant J.C , on y construisit les comices qui étaient un endroit où se réunissaient les citoyens, les sénateurs et les magistrats. Le forum devient le centre vivant de la ville, à l’image de l’agora, lieu de rassemblement politique et mercantile des cités grecques. Au milieu du 1er siècle avant J.C., César fit démolir les Comices et reconstruire le Curie et le Forum. Auguste s’occupa ensuite de la construction du temple à César divinisé. Le Forum reste le centre symbolique de la Rome antique, mais perd peu à peu sa fonction politique réelle et devient le lieu de la divinisation des empereurs post mortem. Son importance historique, religieuse et politique en fait l’endroit autour duquel toute la vie de la ville s’articule : célébration de mariages, organisation de jeux, de combats de gladiateurs, de cérémonies et de fêtes religieuses, de défilés militaires (sur la Via Sacra), de proclamations politiques. C’est dans ce lieu que se déroula l’enterrement de Jules César. Au VIIè siècle, les autorité y installent des ateliers pour le recyclage des métaux et de marbres. Les bâtiments étaient dépouillé. Dans la deuxième moitié du IXè siècle, les décombres s’accumulèrent à cause un tremblement de terre et l’inondation de 847. L’ arc de Titus où l’on commence à monter vers le Palatin. Il doit son bon état de conservation au fait qu’il fut englobé dans les fortifications médiévales des Frangipanes. 


 

Le Palatin.

Le Palatin est lié aux légendes concernant la fondation de la ville. De récentes fouilles ont montré que des populations y habitaient déjà vers 1000 Av-JC.  Enée rencontra le roi Évandre sur la colline. Elle est aussi connue pour être l’endroit où le berceau de Romulus et Romus fut déposé. C’est là que la louve les sauva d’une mort certaine. Le caractère sacré du site poussa Auguste à y faire construire sa demeure à côté de la casa Romuli. Il y a aussi fait édifier le temple d’Apollon pour assurer sa légitimité à l’imperium. Il se présente ainsi comme le deuxième fondateur de Rome. Le Palatin est devenu l’endroit où résidait une bonne partie de la classe dirigeante. Des fouilles ont permis de redécouvrir les vestiges de ces habitations, effacées par les édifices impériaux (les domus). La domus Tiberiana fut le premier palais impérial. Il fut construit par Tibère et restructuré par Néron et Domitien. Il en reste des structures avec des arcades qui donne sur le Forum romain. La domus Flavia et la domus Augustana se regroupe dans un seul ensemble immense qui occupe la partie centrale du Palatin à la fin 1er siècle après J.C. L’essentiel des ruines à voir sont des éléments de ce palais. Malgré la majesté des vestiges, ceci ne donne qu’une petite idée de ce qui existait autrefois des salles grandioses tapissées de marbres polychromes, de grandes cours avec des jardins et des jeux d’eau, des pièces décorées de fresques, des statues splendides. Le palais inclut un stade. Les empereurs et les papes résidèrent au Palatin de façon irrégulière entre le XIè siècle et XIIè siècles. Puis, il fut transformé en forteresse par la famille ds Frangipanes. Durant la Renaissance, le quartier se repeupla avec des jardins, des villes de familles nobles et des vignobles. 


Je regrette un peu de ne pas avoir fait une visite guidée des sites. C’est un peu la bagarre pour trouver et/ou lire les panneaux d’explication. Au bout d’un moment, j’étais un peu dépassé par toutes ces ruines dont je ne comprenais pas super bien l’origine. J’ai fini par acheter un petit guide sur les trois centres d’intérêt. Ces visites nous ont pris une demi-journée. Il y a énormément de touristes. Je conseille vraiment de prendre les billets en avance. Ce sera moins cher et ça t’évitera des queues interminables.

Après le déjeuner, nous avons continué la ballade jusqu’à un immense monument qui a attisé notre curiosite. Le Monument National en l’honneur de  « Victor Emmanuel II » est un édifice construit en l’honneur du roi qui a réussit á unifier l’Italie. Il se trouve entre la Piazza Venezia et la colline du Capitole. Sa modernité tranche avec les zones archéologiques (le Forum romain). Il a été inauguré en 1911. Le monument comprend un imposant autel de la Patrie. C’est une statut qui représente la déesse de Rome.  Il contient aussi un sanctuaire pour le soldat inconnu italien. C’est aussi un temple laïc. En raison de sa grande valeur représentative, l’ensemble du Vittoriano est souvent appelé à tort l’ Altare della Patria, bien que ce dernier ne constitue qu’une partie du monument. En haut des escaliers, il possible de prendre un ascenseur qui te mènera au toit pour sans doute une vue imprenable de Rome mais le service coûte 15 euros…donc on y est pas allées! Et puis, il y a deux terrasses à des niveaux intermédiaires qui permettent d’avoir une jolie panoramique. Au rez de chaussée, il y a un musée sur l’histoire et le patrimoine de l’Italie. L’entrée est gratuite. J’ai trouvé l’exposition un peu brouillon et désorganisée. On avait du mal à comprendre le lien entre les sections. J’espère qu’il va être développé avec le temps. 

Je poursuivrais la suite de mes aventures dans un prochain article. 🙂

Je te souhaite une bonne journée!