French Curves | Ma vie en Millennial

Ahah lorsque Vanoue a annoncé le thème de ce mois, je n’avais pas la moindre idée de ce qu’était le rose millennial. J’ai vite compris qu’il s’agissait d’un rose mais pourquoi Millennial?

J’ai alors découvert qu’il existait une génération Millennial.le (orthographe inclusive hihi). Oui, je vis dans une grotte et je suis complètement passée à côté de ce phénomène. J’ai adoré lire autant d’articles sur moi ahah! Je suis parmis les plus agés de cette génération en étant née en 1985. La génération Millennialle est la dernière génération née au 20ème siècle (entre 1980 – 2000). L’image que nous projettons est celle de jeunes impatients qui s’imaginent que tout leur est dû. Nous avons grandis avec l’immediaté d’internet, les relations virtuelles des réseaux sociaux, des crises géopolitiques et économiques. Nos portables sont littéralement greffés dans nos mains. Mon premier réflexe du matin est d’aller voir ce qu’il se passe sur Instagram… Je dois littéralement cacher mon portable pour ne plus le voir et enfin pouvoir me concentrer sur mon travail…. Sinon, je le checke toutes les 15 minutes… c’est assez effrayant. Il va falloir faire une détox.

J’ai fait des hautes études et en ça j’espèrais faire taire les statistiques et sécuriser un emploi à la sortir de l’école. Malheureusement, je visais un secteur compétitif voire boucher mais en plus j’ai eu mon diplôme pendant la crise des sub primes… voilà voilà je suis passée par la case chômage. Pendant ce temps, je voyais mes camarades de classe forcés d’accepter des emplois sous qualifiés et sous payés. Bref, j’ai très vite compris que rien ne m’était due et que les bonnes notes ne suffisent pas. J’ai très vite perdu confiance en moi. J’avais même peur de rencontrer de nouvelles personnes simplement parce que j’avais honte de ma situation. Le truc c’est que dans ma famille il y a trois générations qui cohabitent. Mes parents sont des baby boomer, ma soeur est de la génération X et moi de la génération Y aka la génération Millennialle. A l’époque de mes parents trouver un emploi n’était pas si compliqué que ça ce qui créé de l’incompréhension. J’étais à mes yeux leur fardot. J’ai dû faire preuve de résilience. J’ai eu la chance d’être entourée malgré mon renfermement. Bref. Les Millénniaux sont soumis à un marché du travail plus hostile qui leur demande de beaucoup de ressources pour obtenir un emploi qui leur permettra d’avoir un niveau de vie moins satisfaisant que celui de leur parents. Rares sont ceux qui feront leur carrière dans la même entreprise pendant 15 ans. Les millenniaux rêvent d’un job qui s’équilibre avec la vie perso. L’une des raisons pour laquelle je me suis orientée vers le digital, c’est que le monde entier pourrait devenir mon bureau. J’espère pouvoir me lancer dans la freelance. La hierarchie intra entreprise m’exaspère.

Notre génération a grandi dans la diversité. Les populismes prennent du terrain mais le métissage aussi. Internet nous donne accès à tellement d’information… peut être trop. Mais, oui je crois que nous avons plus conscience du monde dans lequel nous vivons. Les Millénniaux n’ont plus peur de remettre en cause le système d’où la montée de la France insoumise aux élections, le printemps arabe en Tunisie, le mouvement des indignés à Madrid. Nous sommes plus tolérants en ce qui concerne les orientations sexuelles. I kissed a girl and I liked it. Les expériences ne sont plus une honte. Les hommes reconnaissent leur féminité et les femmes leur masculinité. Le féminisme n’est plus un gros mot. Il s’accorde avec le leadership féminin. Les modèles transgenres cartonnent sur les podium. Les genres s’effacent pour laisser place à l’humain et à son individualité.

Et donc, c’est là que Pantone fait son entrée. Chaque année, Pantone influence toutes les industries en annoncant la couleur l’année. 2017 est l’année du rose millennial. Mais attention, ce rose n’est pas girly du tout. Il a une pointe d’abricot et/ou de doré (rose gold). C’est un rose unisexe. Il a envahi les magasins de prêt à porter. Le rose est employé à « contre courant » dans les collections hommes ou dans le street wear par exemple. La rose millenial est un rose ironique. Un rose qui ne signifie pas le mignon ou le fragile.

La tenue que je propose pour le challenge à une apparence girly mais ne l’ai pas vraiment. Le pull sport wear à capuche vient de chez Primark. La coupe est légèrement courte. Le message est simple mais efficace « empowerment ». Le Trench coat est un manteau pour homme à la base. Boohoo mixe les codes en choisissant le rose pour une pièce d’origine militaire. L’autre pièce sport wear de ma tenue est ce legging de chez New Look. Tu reconnaitras peut-être les bottines de chez Tk Maxx que je portais à Bath.Le sac est un coup de coeur de chez Monki. Il est trop doux par contre il a tendance à perdre ses poils. J’aime beaucoup l’ensemble mi sport wear mi edgy.

Ma tenue: Manteau – Boohoo ici, Pull – Primark, Legging – Primark, Bottines – TkMaxx, Sac chat – Monki ici, Boucles d’oreille – Iam.

Le challenge

Le Challenge French Curves est un challenge mode qui réunit des bloggeurs plus size. Chaque mois, les curvettes proposent un look autour d’un thème imposé par la créatrice du défi, Gaëlle Prudencio.

En. The French Curves Challenge is a challenge that brings together fashion bloggers plus size. Each month, curvettes offer look around a theme imposed by Gaëlle Prudencio.

French Curves

7 réflexions sur “French Curves | Ma vie en Millennial

Allez viens, on parle :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s