Expo | Christian Dior, le couturier du rêve

Lors de ma dernière escapade à Paris, j’ai décidé sur un coup de tête d’aller voir l’exposition sur Christian Dior au musée des Arts décoratifs. Je ne suis pas une grande fan de la Haute couture. Je ne connais pas grand-chose chose à l’industrie mais je suis assez curieuse. L’ exposition sur Jean-Paul Gaultier m’avait passionné (ici). L’histoire de la maison Dior est une success-story à la française. Dior est un fleuron du luxe à la française. Je ne connaissais absolument pas l’histoire de Christian Dior avant d’ aller à l’exposition. Je suis tranquilement partie en direction du musée des Arts décoratifs. Je suis arrivée aux alentours de 15h – 15h30. À quelques mètres de l’entrée, j’ai eu la mauvaise surprise de voir une queue d’un kilomètre. Le trottoir était noir de monde. je ne pensais pas que l’exposition avait un tel succès ! J’ai fait un peu près une heure de queue… Heureusement que j’étais en vacances. J’avais tout le temps d’attendre. Donc le premier conseil que je pourrais vous donner, c’est de prendre vos billets en ligne à l’avance.

J’ai adoré cette exposition. Elle démarre avec une biographie de Christian Dior. J’ai appris beaucoup de choses sur lui notamment qu’il venait une famille bourgeoise qui avait été désargentée avec la crise de 1929. Christian Dior avait une galerie d’art mais la crise l’a poussée à fermer la porte. C’est ainsi qu’il s’est mis à faire des croquis et des dessins pour des maisons de couture. Il finit par s’associer avec un industriel pour créer la maison Dior. Il a habillé les plus grandes personnalités de son époque. Christian Dior décide de travailler avec différents artisans dans la parfumerie, la chausserie et le maquillage notamment. Il est précurseur dans l’art du merchandising.

L’exposition est hyper riche. Elle est séparée en deux parties. c’est la première fois que je vois une exposition temporaire prendre ses quartiers sur l’ensemble du musée. Le catalogue de l’exposition regroupe des images, des photos, des vidéos et évidemment des pièces de la maison Dior. En fait, toutes les formes d’art sont représentés. Deux heures n’ont pas été suffisantes pour que je vienne à bout de la première partie de l’exposition. Impossible pour moi de ne pas m’arrêter pour observer les détails, les poses, les couleurs. Toutes ces tenues et ces images sont très inspirantes. Il est drôle de voir que finalement la mode c’est un éternel recommencement et que des pièces créées par Dior, il y a 70 ans sont aujourd’hui trendy.

L’exposition se tient aux Arts Décoratifs à Paris jusqu’au 8 janvier 2018. Je compte bien y retourner pour voir la partie que je n’ai pas eu le temps de voir.

Allez viens, on parle :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s