Spectacles | Lady Day, hommage à Billie Holiday

Lady Day est une comédie musicale que j’attendais depuis longtemps. Je n’y croyais pas quand j’ai vu l’affiche du spectacle pour la première fois.  Il allait se produire à Londres un spectacle autour de Billie Holiday. Pour être honnête je connais très peu la discographie de cette chanteuse de Jazz. J’ai découvert un bout de sa vie à l’exposition Great Black Music à Paris. Je savais qu’elle s’était engagée contre la segrégation raciale aux Etats Unis. Le show allait être un moyen pour moi d’en savoir plus sur elle et sur sa musique.

Ce soir là j’allais pour la première fois au théâtre Wyndham. Le lieu est splendide et juste à côté de la station Leicester Square. Je suis passée devant tellement souvent! L’auditorium est magnifique avec une décoration style Louis XVI je pense.

La piece est un remake d’un des derniers concerts de Billie Holliday. Elle se produit a Philadelphie dans un bar appelé Emerson’s bar and Grill. Le décor de la pièce reprend celui du club de jazz.  L’originalité de ce spectacle est qu’il y a des tables sur la scène disposées, comme dans un cabaret, autour du podium . Ces sièges sont ouverts à la reservation donc une partie du public fait de la figuration, ahah. La pièce démarre sans vraiment démarrer. L’orchestre de Billie joue des morceaux avant même que les lumières s’eteignent. Ils chauffent le public. Les lumieres finissent pas s’estomper pour laisser place aux projecteurs pour annoncer l’arrivee de la chanteuse. Je m’attendais a voir une diva. J’ai vu quelqu’un d’autre. Un femme qui a des difficultes a monter sur scene. Entre chaque chanson, la chanteuse se confie a son public. Plus elle parle et plus je comprends pourquoi elle titube, pourquoi elle oublie les paroles de ses chansons, pourquoi elle appelle son pianiste Sunny au lieu de Jamie… Tu l’as compris Billie a eu des soucis. Je ne pensais pas qu’elle avait vecu autant d’epreuves: prostitution, drogue, violences.  La chanteuse nord américaine a subit  des agressions mais aussi le harcèlement des autorités de l’époque.  Billie est une activiste qui lutte pour la fin de la ségregation aux Etats Unis. En parallele,  elle enchaine les tubes: Gloomy sunday, God bless the child, Summertime… . Elle refuse de se soumettre et de se taire face aux injustices.  Elle force le respect avec sa résilience. Son histoire est passionnante alors je n’en dis pas plus.

En sortant de la pièce, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un parallèle avec les destins tragiques d’Amy Whinehouse ou Withney Houston. Billie est elle aussi tombée amoureuse d’un homme qui a eu une mauvaise influence sur elle.  Malgré tout, la musique reste. Elles sont devenues des icônes.

Je conseille cette comédie musicale qui n’en est pas vraiment une. C’est une genre proche mais différent de ce que j’ai vu jusqu’à present dans le west end. Ici pas de chorégraphies vitaminées. Toute la pièce repose sur le jeu d’acteur de l’actrice principale Andra MacDonald. Ce spectacle lui a valu plusieurs Tony awards. Pour les fans de Shonda Rhymes, Andra a joué dans la série Private Practice.  Elle est époustouflante dans ce rôle.  Elle chante incroyablemet bien et joue la comédie à merveille.

La pièce se joue à Londres jusqu’au 9 Septembre. Plus d’infos ici

 

Allez viens, on parle :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s