J’ai testé un cours de photographie urbaine

Mes amis m’ont offert un super cadeau pour mon anniversaire: un cours de photo (Merci encore les copains!).

J’ai eu le choix entre trois thématiques: Photographie « Lyfestyle », Photographie de mode, Photographie urbaine. J’ai choisis la dernière option. Je me suis dit cool je vais allier deux hobbies: balades dans Londres et photographie. Je me voyait arpentant les rues de Londres, reflex bien en main  à l’affut de la parfaite photos de ruelles ou de building.

En fait, ce n’était pas tout à fait ça. Mais cette journée n’a pas du tout été décevante loin de là.

L’atelier s’est passé sur une journée de 10h30 à 17h30. Il fut organisé par City Academy au Rich Mix à Shoreditch. Nous étions une classe de six photographes amateurs. C’était très agréables de passer une journée avec des personnes qui ont la même passion! Nous avons un peu partager nos expériences et les origines de notre passion. Notre prof est une photographe professionnelle. Elle nous a expliqué ce qu’était la photographie urbaine. Elle a partagé son expérience et nous a donné pas mal de conseils. Elle était super cool!

J’ai découvert un genre de photographie que je ne connaissais en fait que de nom. Photographie urbaine est un style assez difficile car il exige d’être en mesure de capter un moment spontané, ordinaire et pourtant marquant. Les photos racontent une histoire.  Elles ont une visée artistique. Elles exigent beaucoup de patience de la part du photographe un peu comme les photographes animaliers. Ils se posent à un endroit et attendent qu’il y ait de l’action. Exemple de photo sur le VIVO.

L’atelier était divisé en différentes parties: notions théoriques et exercises pratiques. Je ne pensais pas qu’on allait revenir sur les bases de la photographie mais c’était plutôt une bonne chose! Je me suis rendue compte qu’en fait, il y avait des points qui avaient besoin d’être éclaircis. On a revu le mécanisme qui fait la composition (iso, déclencheur, ouverture).

La plus grande difficulté pour moi a été de donner une portée artistique à la photo, de raconter une histoire… vraiment difficile à faire.

Les conseils que j’ai retenu:

  • Il faut penser à garder les fichiers RAW car les Jpeg se détériorent à mesure qu’on ouvre le fichier. Dans une dizaine d’années, les JPEG seront inutilisables.
  • Le mieux pour comprendre les mécanismes de la photographie est de faire des photos et de jouer avec les config de l’appareil.
  • Ce n’est pas parce que le rendu de la photo n’est pas celui que je souhaitais que la photo est forcément ratée.

Voici quelques photos prises lors de mes exercices dans le quartier de Brick Lane.

streetphotography-course-credits-photos-being-missflo-1

streetphotography-course-credits-photos-being-missflo-4

streetphotography-course-credits-photos-being-missflo-3

streetphotography-course-credits-photos-being-missflo-2

2 réflexions sur “J’ai testé un cours de photographie urbaine

  1. J’adore admirer les photos, mais je ne suis pas douée du tout.
    cette expérience a dû te faire énormément plaisir, surtout les photos prises dans la rue,
    trés jolies photos,

    J'aime

Allez viens, on parle :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s