[Expo] Les destins oubliés de l’abolitionisme

Brixton est historiquement un quartier afro. Mais, il faut le dire le quartier s’est un peu bobo-isé. La population a changé mais les institutions restent.  On y trouve des bonnes adresses de restos afro caraïbéens, le marché d’Electric Road qui regorge de produits d’Afrique et d’Asie… et le centre culturel « Black Archives ». J’y suis allée pour la première fois il y a quelques semaines. En ce moment, il s’y tient une exposition temporaire sur les acteurs de la communauté afro à l’époque géorgienne (18ème siècles). Elle dépeint la vie et les actes abolitionistes d’Hommes noirs afranchis ou ayant une position favorisées dans une l’empire du Commonwealth.

Brixton is the historically the home of the Afro community in London. You will find the famous exotic food market of the Electric road, Caraibean restaurants… the Black Archives cultural centre. I entered the building for the first time couple weeks ago. I visited the exhibitions called ‘Black Georgians: The Shock of the Familiar’. It gather the stories of slaves or emancipated men who fought for the abolition.

Black-Georgians-Title-1

Je commence par la bonne nouvelle l’entrée est gratuite! L’expo est assez concise mais donne une bonne description de la vie, des difficultés rencontrées par les descendants des premiers esclaves sous l’époque géorgienne. C’est une époque transitionnelle ou certains esclaves ont des statuts supérieurs (chef des femmes de maisons), d’autres ont été affranchis grâce à leurs talents (artistes, érudits, sportifs). L’exposition raconte le destin de certains de ces hommes et femmes noires et métisses qui ont oeuvré pour la fin de l’esclavage. Vous vous rappelez peut être de l’histoire de Dido Belle. Je vous en parlais lors de mon article sur Hampstead Heath et le domaine de Kenwood. (lire ici). Elle figure parmi les acteurs de l’abolition de l’esclavage.

Ramsay, Allan; Portrait of an African; Royal Albert Memorial Museum; http://www.artuk.org/artworks/portrait-of-an-african-95600
Ramsay, Allan; Portrait of an African; Royal Albert Memorial Museum; http://www.artuk.org/artworks/portrait-of-an-african-95600

Le commissariat de cette exposition a travaillé dur pour rassembler le maximum d’information sur ces Hommes dont on a parfois perdu la trace. Il est triste de voir que leur implication et leurs réalisations ont été mis à l’oubliette. Cette exposition leur rend honneur.

Exemple de destins:

 – Phillis Wheatley. La famille Wheatley ont enseigné la lecture et l’écriture a leur esclave de maison Phillis. Phillis se met à la poésie et connaît un franc succès avec son ouvrage ‘Poems on Various Subjects, Religious and Moral’. Elle contribue ainsi à changer les mentalités.

 – Compositeur, acteur et auteur, Ignatius Sancho est un artiste engagé. C’est une figure emblématique de la communauté des esclaves aux 18ème siècle.  Son autobiographie relatant sa vie en tant qu’esclave marqueront les esprits en favour de la cause abolitioniste.

 – Olaudah Equiano a eu milles vies presque littéralement! Il serait né au Nigeria, puis aurait été vendu pour être mis en esclavage aux antilles. Mais, plusieurs actes de naissance à son nom circulent aux Etats-Unis. Il réussit à s’émanciper par ses propres moyens. Il a marqué l’histoire en intégrant un groupe abolitioniste et en militant ‘Sons of Africa’. Il a eu un succès international avec son roman autobiographique.

 – Ami d’Olaudah, Ottobah Cugoano rejoindra les ‘Sons of Africa’. Acheté au Ghana, il apprendra à lire et à écrire avec ses maîtres anglais. Il publira un certain nombres de textes philosophiques et abolitionistes.

 – Née esclave dans les Bermudes, Mary Prince est la toute première femme esclave à écrire un livre décrivant ses conditions de vie. Son témoignage choquera l’opinion publique et servira d’argument à la cause abolitioniste .

Exposition: « Black Georgians: The shock of the familiar »  jusqu’au 9 avril (et oui ce coup-ci je vous parle d’une expo en cours ;-)) au « Black Cultural Archives » infos ici.

OlaudahEquianoByChristySymingtonBlackCulturalArchivesBlackGeorgians2015

It is a short exhibition but it will give you a detailed description of enslaved africans lives in England. It is a transitional period where some slaves could be free thanks to their intelligence or talent. The exhibition highlights the work done by these men to put an end to slavery. Do you remember Dido Belle? I told you her story in my post about Hampstead Heath. She is one of these heroes who enlightened England towards slavery atrocity. It was not an easy task to gather all the information regarding their implications in the abolitionist fight. It is quite sad to see that most of them were forgotten or disappeared from the History books. Phillis Wheathley was sold at a young age. Her masters told her how to read and write. She became a famous poet. Ignatius Sancho was a famous figure of abolitionism. Composer and writter, he was a committed artist. Olaudah Equiano autobiography choked the public. It showed the cruelty of slavery. Olaudah and his friend Ottobah Cugoano were member of the abolutionist group ‘Sons of Africa’. Mary Prince was the first slave to publish a biography. Her testimony will be a strong argument against slavery. ‘Black Georgians: The Shock of the familiar’ is still in the Black Archives center in Brixton. Entry is free.

18th century --- Phillis Wheatley (1753-1784). Portrait of American poet seated at a desk writing with a quill pen. Undated hand-tinted color engraving with an original caption station, "Phillis Wheatley, Negro servant to Mr. John Wheatley, of Boston." --- Image by © Bettmann/CORBIS
18th century — Phillis Wheatley (1753-1784). Portrait of American poet seated at a desk writing with a quill pen. Undated hand-tinted color engraving with an original caption station, « Phillis Wheatley, Negro servant to Mr. John Wheatley, of Boston. » — Image by © Bettmann/CORBIS

Allez viens, on parle :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s