[Exposition] West Africa: Word, Symbol, Song au British Library

La British Library de Londres n’est pas seulement une bibliothèque c’est aussi une salle d’expositions. Il y a cette année énormement d’évènements autour de la culture africaine. Je suis allée à une première expo sur les écrivains issues de la diaspora africaine:  »Africa Writes ». La semaine dernière, j’ai suivi une visite guidée. Avant, je n’étais pas trop visites guidées préférant garder une certaine indépendance dans ma manière de voir l’exposition et de découvrir les pièces exposées jusqu’à peu. Mais, j’ai changé d’avis après une première visite guidée au Mexique il y a tellement de details et d’information qui peuvent nous échapper quand on est néophite. De plus, j’ai l’impression de retenir plus d’information suite à ma visite. Je suis une convertie surtout lorsqu’il s’agit d’une exposition temporaire.

The British Library is not only a library is also an exhibition hall. There hugely this year events around African culture. I went to a first exhibition on writers from the African diaspora.  » Africa Writes « Last week, I took a guided tour before, I was not too guided tours preferring to keep some independence. my way of seeing the exhibition and discover the exhibits until recently. But I changed my mind after a first tour in Mexico there are so many details and information that may escape us when we is neophyte. in addition, I feel retain more information from my visit. I am a converted especially in the case of a temporary exhibition.

bowl-engraved-graphic-system-nsibidi-british-museum-nigeria

Je me suis donc rendue à la British Library juste après le travail. J’y ai rejoins un groupe de visiteurs pour démarrer la visite guidée. L’exposition débute avec une présentation générale de pays d’Afrique de l’Ouest: Ghana, Mali, Cameroun, Nigeria, Cote d’Ivoire. Elle raconte l’histoire de ces pays  et de ces resssortissants à travers ses textes: récits, poèmes. chants, textes bibliques.

So I went to the British Library just after work. There I joined a group of visitors to start the tour. The exhibition starts with a general introduction to West African countries: Ghana, Mali, Cameroon, Nigeria, Ivory Coast. It tells the story of these countries and these resssortissants through his texts: stories, poems. chants, Biblical texts.

Presentation de l’exposition par le commissariat.

« L’Afrique de l’Ouest est une région vaste avec une histoire et une culture riche. Elle comprend 17 pays, 340 millions d’habitants parlant environ 1000 langues différentes . Pendant des siècles, écrivaines, intellectuels et musiciens ont utilisé le pouvoir des mots pour fonder les civilisations, pour susciter l’intérêt politique, pour transmettre des croyances religieuses, combattre l’injustice et l’esclavage et faire de l’art.

L’exposition illustre les différentes formes d’écritures et de communication par le symbol inventées par les africains de l’ouest. En même temps, elle montre l’importance de la transmission oral que ce soit par le chant ou le parole. Ces formes d’art sont profondément liées historiquement et constamment adapté aux us contemporains. L’ensemble apport une vision unique de la région et liant le passe au futur. »

Presentation of the exhibition by the police.

« West Africa is a vast region with a history and a rich culture. It includes 17 countries, 340 million people speaking about 1000 different languages. For centuries, writers, intellectuals and musicians have used the power of words to found civilizations, to arouse political interest, to transmit religious beliefs, fight injustice and slavery and make art.

The exhibition illustrates the various forms of writing and communication by the symbol invented by the West Africans. At the same time, it shows the importance of the oral transmission whether by singing or speaking. These art forms are deeply linked historically and constantly adapted to contemporary us. The set brought a unique vision of the region and linking the past to the future. « 

La première partie de l’exposition décrit la construction des empires de l’Ouest (Mali, Ghana, Songhai) au Moyen-Age. J’ai appris beaucoup de choses notamment sur la ville malienne Tombouctou (je ne savais meme pas que c’était au Mali. Honte). J’ai fait connaissance avec Sunjata le fondateur du pays. Ses aventures ont été transmis oralement de génération en génération telle une mythologie. Les griots (conteurs) ont eu un rôle prédominant dans la transmission du patrimoine culturelle. Le Mali est progressivement devenu une capitale culturelle.

The first part of the exhibition describes the construction of the Western empires (Mali, Ghana, Songhai) in the Middle Ages. I learned many things including the Malian city of Timbuktu (I do not even know it was in Mali. Shame). I met with the founder Sundiata country. His adventures have been transmitted from generation to generation orally as a mythology. The griots (storytellers) had a predominant role in the transmission of cultural heritage. Mali is gradually become a cultural capital.

Le seconde partie m’a appris que l’Islam, le Christianisme et l’Animisme ont longtemps cohabité. J’ai cru comprendre qu’il y avait une liberté de culte et surtout la possibilité de mélanger les rites religieux. Certaines croyances ont resisté au temps, au colonialisme et ont traversé les océans pour arriver jusqu’aux antilles comme la Regla de Ocha pratiquée à Cuba mais originaire du Nigeria.

The second part has taught me that Islam, Christianity and Animism have long cohabited. I understand that there was freedom of worship and especially the ability to mix religious rites. Some beliefs have withstood time, colonialism and crossed the ocean to get to the West Indies as Regla de Ocha practiced in Cuba but from Nigeria.

La troisième section est consacrée à la création des colonies pour les empires occidentaux. En suivant, ce long couloir j’ai découvert différents acteurs de l’abolitionisme et de la révolte comme Toussaint Louverture, Queen Nanny la reine des marrons en Jamaïque. Cette partie se conclut sur un focus sur le Carnaval. Célèbre dans toute la caraïbe et en Afrique, le carnaval était un moment unique ou les exclaves pouvaient exprimer leur colère en se moquant de leurs maîtres.

The third section is devoted to the creation of settlements for the Western empires. Following this long corridor I discovered different players abolitionism and revolt as Toussaint Louverture, Queen Nanny Queen chestnuts in Jamaica. This section concludes with a focus on Carnival. Famous throughout the Caribbean and Africa, the carnival was a unique moment or exclaves could express their anger by making fun of their masters.

La quatrième section présente le parcours et la pensée d’artistes, d’intellectuels et de politiciens engagés contre les injustices, la corruption et les inégalités de l’Afrique postcoloniale. Parmi ses acteurs Fela Kuti, inventeur de l’Afrobeat , le poète Senghor, l’écrivain Olaudah Equiano ou Adélaïde Casely-Hayford qui a créé la première école pour filles de Sierra Leone.

The fourth section presents the course and the thought of artists, intellectuals and politicians committed against injustice, corruption and inequality in post-colonial Africa. Among his players Fela Kuti, inventor of Afrobeat, the poet Senghor, the writer Olaudah Equiano or Adelaide Casely-Hayford who created the first school for girls in Sierra Leone.

La dernière section liste des éléments de la culture ouest africaine contemporaine. J’y ai appris que les motifs de certaines pagnes sont en faite des textes racontant une histoire et préservant le patrimoine culturel. Les griots d’aujourd’hui racontent des histoires sous forme de films ou via twitter. Yep twitter. Ben Okri y raconte des histoires tweet par tweet ici . « Nolliwood » est le troisième économie du cinéma au monde. Il distribue des milliers de films.

The last section lists the elements of contemporary West African culture. I learned that the reasons some cloths are made of texts telling a story and preserving cultural heritage. Griots today tell stories on film or via twitter. Yep twitter. Ben Okri tells stories tweet by tweet here. « Nolliwood » is the third film world economy. It distributes thousands of movies.

1d0d469e-e118-47b4-9cab-f07446e1e60a-1020x680615.d.8 Frontispiece

Ok, vous allez me tuer, l’exposition est terminée! mais je voulais partager ce que j’avais appris. Je partagerais ce type d’évènements sur ma page Facebook ou mon compte Snapshat.

Ok, you’re going to kill me, the show is over! but I wanted to share what I had learned. I would share this event on my Facebook page or my Snapshat account.

Allez viens, on parle :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s