[Kif expo] Femmes berbères du maroc

Le 19 Mars dernier, j’ai eu la chance d’être conviée à la présentation presse de l’exposition « Femmes berbère du Maroc » hébergée par la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent. J’ai adoré car j’ai appris plein de choses sur la communauté berbère.

D_Vue_de_l_exposition_Femmes_berberes_du_Maroc_Fondation_Pierre_Berge_Yves_Saint_Laurent_photo_Luc_Castel copie
Vue de l’exposition Femmes berbères du Maroc © Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent / photo Luc Castel

Jusqu’à lors, je pensais que tous les berbères étaient marocains… En fait, la communauté s’étend du Maroc à l’Egypte. Pour moi, elle s’assimile à un matriarcat. En effet, la femme berbère a une place centrale.  Elle a un rôle de transmission de la culture amazigh (berbère). Tout au long du parcours, j’ai découvert une femme cultivatrice, artisane et coquette. Elle conçoit et fabrique des objets du quotidien (vase, tapis, paniers,etc.).

4_Mariee_des_Ait_Yazza_Ait_Hadiddou_Claude_Lefebure copie
Mariée des Aït Yazza, Aït Hadiddou Imdhras, Haut Atlas © Claude Lefébure

J’étais en admiration devant les objets présentés principalement à cause de la précision des motifs géométriques et des choix de couleurs. Mais ce que j’ai préféré, ce sont les parures, des ornements de tête mêlant métaux et pierres précieuses.

22_Parures_Ait_Seghrouchen_et_Maroc_septentrional_Musee_berbere_photo_Nicolas_Matheus copie
Parures Aït Seghrouchen et Maroc septentrional Nord et centre-est du Maroc © Musée berbère / photo Nicolas Mathéus
20_Parures_de_femme_juive_de_Tahala_Musee_berbere_photo_Nicolas_Matheus copie
Parures de femme juive de Tahala Sud-ouest du Maroc © Musée berbère / photo Nicolas Mathéus

J’ai aussi découvert l’histoire d’amour du couple Bergé/Saint-Laurent avec le Maroc. Ils y possédaient une propriété à côté d’un jardin botanique conçu en 1931 par Jacques Majorelle  (un artiste peintre français). L’exposition est dans la continuité des initiatives lancées par Pierre Bergé et Yves Saint-Laurent. Au début des années 60, ils ont racheté et restauré le jardin botanique alors promis à la destruction. Aujourd’hui, il accueille plus de 600 000 visiteurs par an. En 2011, Pierre Bergé initie la création d’un musée dédié à l’art berbère à l’intérieur du jardin.

J_Detail_d_une_parure_Ida_Ou_Nadif_Anti_Atlas_central_Exposition_Femmes_berberes_du_Maroc_Fondation_Pierre_Berge_Yves_Saint_Laurent_photo_Luc_Castel copie
Détail d’une parure Ida Ou Nadif – Anti- Atlas central – Exposition Femmes berbères du Maroc © Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent / photo Luc Castel

Pour en savoir plus, je vous laisse lire mon article sur Afrosomething. L’exposition finit le 20 Juillet.

Allez viens, on parle :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s